header Schattenkaffee

Développement durable

Le développement durable commence par la terre

Notre sol est un monde fascinant et plein de vie : Jusqu'à 600 vers de terre peuvent vivre dans un mètre carré de terre. Dans une poignée de terre, il y a presque autant d'organismes que d'êtres humains dans le monde. Pour les agriculteurs de Naturland, la fertilité des sols est d'une importance capitale. Ils prennent soin de laisser se construire une couche d'humus et une bonne structure, assurant ainsi la diversité des organismes vivants dans la terre. Ils protègent en même temps ainsi le climat, l'eau et la biodiversité  et garantissent des sols stables et sains - la base d'une la sécurité alimentaire sur le long terme en Allemagne et dans le monde.


Sans terre
Sans terre, il n'y a pas de vie. Une fois que la terre est détruite, emporté par les eaux et le vent, il faut des siècles pour reconstruire une terre fertile. Et pourtant l'homme détruit la terre partout dans le monde: érosion des sols, salinisation, compactage, surfertilisation, déforestation, conversion des prairies, la liste est longue.... Chaque année, à cause de mauvaises pratiques, environ l'équivalent de la surface agricole de l'Allemagne disparaît dans le monde entier, soit environ 17 millions d'hectares. Les routes, les entreprises, les maisons et l'industrie des loisirs bétonnisent également de grandes surfaces: rien qu'en Allemagne, environ 70 hectares par jour disparaissent sous le béton, soit environ 33 000 hectares dans le monde!
 
Une agriculture terre-à-terre
La terre est au centre de notre attention et de nos actions. C'est l'élément central du pilier écologique du développement durable. Les terres saines et riches en humus stockent plus de dioxyde de carbone que toutes les forêts du monde. Les sols vivants absorbent mieux la pluie et contribuent ainsi à la protection contre les inondations. Ils contribuent également à prévenir l'érosion lors de fortes pluies et à stocker l'eau pendant de plus longues périodes en période sèche. Des sols fertiles et cultivés de manière écologique sont la base d'une sécurité alimentaire stable.
 
La terre du futur
L'agriculteur bio prend soin de sa terre car un sol fertile est capital dans l'agriculture biologique. Un sol organique se caractérise par une meilleure structure et une plus grande vie dans le sol. Les agriculteurs biologiques: 
  • pratiquent la rotation des cultures
  • plantent de l'intertillage et des légumineuses pour fertiliser le sol (engrais vert)
  • fertilisent avec du paillis et du fumier
  • s'appuyent sur des cultures mixtes
  • travailleent le sol avec douceur
  • veillent à ce que la couverture du sol soit aussi permanente que possible
  • renoncent aux pesticides chimiques et aux engrais minéraux azotés
  • prennent toutes les mesures qui favorisent l'accumulation d'humus dans le sol et augmentent la fertilité du sol.